Du panel à la communauté

Nous vous proposons aujourd’hui de revenir sur 3 notions essentielles autour des panels : le panel, le panel communautaire et la communauté. Ces modes de collecte ont des dimensions différentes et des caractéristiques propres, mais ont tous pour objectif une meilleure connaissance du marché et/ou de des clients.

Les bénéfices de ces 3 modes de collecte

  •          Collecter des insights marketing sur des sujets précis auprès de populations ciblées
  •          Interroger rapidement et à moindre coût
  •      Mixer les études quantitatives et qualitative
Les 3 types de projet

Le panel en ligne :

Le panel en ligne est l’outil adapté aux études quantitatives multiples avec des échantillons différents. Regroupant un nombre de panélistes souvent compris entre 10 000 et 50 000 personnes, il s’articule autour de la qualification des panélistes avec généralement au moins 50 critères qualifiés. Ces éléments permettent des études très pointues en termes de cible à comparer avec le coût inabordable en ad’hoc. Le second avantage réside dans la possibilité de les multiplier en historisant toutes les informations collectées. L’avantage est triple :

  • Il devient possible de suivre l’évolution des comportements : approche longitudinale.
  • Si le panel est conséquent, une segmentation stratégique peut être mise en place pour tester des offres ou des concepts par segment.
  • Chaque étude peut venir enrichir les données de qualification des panélistes.

Les applications études sont nombreuses mais sont souvent concentrées autour de l’offre, de la connaissance des clients et la perception de la marque.

Il est important de préciser que le panel peut être brandé ou non brandé : dans chaque cas de figure il aura un impact fort sur le type d’études qui pourront être ménées.

Ainsi, il peut permettre par exemple d’effectuer des tests de produits à domicile en monadique ou séquentiel. Le panel en ligne permettant d’obtenir de vraies économies d’échelles en industrialisant le processus.

Le panel communautaire :

Le panel communautaire est un mix entre études quantitatives et études qualitatives. Les interactions sont à deux niveaux : horizontales et verticales.

A la différence du panel en ligne, les panélistes peuvent interagir à tout moment avec la marque (verticalement) mais aussi entre eux (horizontalement). Ils sont amenés à créer des communautés sous différentes formes (forum, chat) et à échanger sur des thèmes communs toujours en lien avec la marque.

 Ils sont davantage impliqués dans l’évolution de la marque et de ses produits.

Le panel communautaire permet de travailler sur des méthodologies modes mixtes, par exemple :

  • Etape 1 : les panélistes testent un produit à domicile
  • Etape 2 : un petit groupe d’influenceurs travaillent lors d’une cession de quali online sur la publicité liée au produit qu’ils ont testé auparavant

La communauté :

A la différence des deux premiers panels qui s’inscrivent dans le temps, la communauté est éphémère.

Elle a pour but de réaliser des études qualitatives de co-création : la marque et ses consommateurs travaillent main dans la main sur des thématiques variées. Elle peut également créer du buzz en partageant sur certains sujets avec les influenceurs de la marque.

Elle favorise les interactions mais demande une modération permanente. En effet, cela demande à une personne ad hoc d’animer quotidiennement la communauté sous forme de discussions, jeux concours, sondages, etc.

Ainsi, la communauté permet à la marque de faire réfléchir ses clients autour d’une thématique lors de sessions qualitatives.  Ils peuvent, par exemple, réagir sur plusieurs suggestions de publicité pour optimiser celle qui sera finalement choisie pour être diffusée.

Embarka Bouziane

Content Digital Manager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *